Auto Escape
FootShopping
WannaWeb


Mexique il y a 4464 jours
Guatemala il y a 4450 jours
USA il y a 4435 jours
Polynésie il y a 4402 jours
Australie il y a 4375 jours
Nouvelle-Calédonie il y a 4328 jours
Malaisie il y a 4288 jours


tom sur Bonus de Photos
Lucie sur Roman Photos
Claudine casin lignele sur Roman Photos
Alizée sur Qui sommes-nous?
Pharmacie sur La santé

 Accueil » Itinéraire » Australie » Roman Photos

Roman Photos

L’AUSTRALIE

Petit récapitulatif de ce premier trimestre :
New York, Mexique, Guatemala, Etats-unis, Polynésie ; évidemment peut mieux faire mais …

Après un vol tardif mais tranquille (les vomissements s’estompent progressivement) et un passage en douane en douceur nous atterrissons au pays des Kangourous.

Arrivée pluvieuse sur Sydney mais température agréable en début d’après-midi voire chaude en fin de journée, voilà pour ce qui est de la météo

Comme à notre habitude nous récupérons nos Autoescapes à l’aéroport et nous nous dirigeons vers notre Hostelling international,au nord de la ville

Après deux jours de tergiversation et de changements de chambres, nous sommes d’attaque pour poursuivre nos élucubrations…
Découverte de la baie de Sydney côté mer, puis promenade dans le parc botanique après un rapide détour par l’opéra.

J’allais oublier nous rencontrons notre premier Aborigène.

Nous traversons Sydney à pied d’est en ouest ou vice-versa afin de reprendre le ferry qui nous ramène à notre point de départ.

Je ne ferai aucun commentaire sur la beauté des lieux qui serait au fond très personnel, mais j’insisterai plutôt sur la quiétude et la tranquillité qui semblent régner sur cette ville de quelque quatre millions d’habitants.

Remarque : Marius est plus grand que sa mère

Dimanche à la plage, le surf reste encore inaccessible pour nous, nous allons dire que les conditions n’étaient pas optimales.(On a pas trouver la bonne wave, à suivre)

Pizza party le soir à l’hôtel.il ne manquait qu’un bon match de foot pour clore ce dimanche.

Lundi tranquille à préparer la suite de notre périple. Perth est définitivement trop loin et trop cher pour nous.
6000 kilomètres dans le sud de l’Australie suffiront.
Pendant ce temps certaine en auront profité pour aller se faire blondir. Vous constaterez la différence par vous-même sur les photos.

Les affaires reprennent pour les 9.
7 au zoo qui surplombe la baie de Sydney ; premier contact avec la faune locale (en cage…)

2 préfèrent la City.

Manly Beach, plage mythique pour les surfeurs de Sydney, pour nous ce sera le morey et surtout une bonne glace,l’eau reste fraîche.

Nous écourtons l’école pour faire une virée dans Sydney, c’est bientôt Noël et nous ne sommes pas sûr que le père noël nous retrouve si loin de nos cheminés Provençales.

Repas au market fish, pélican et autres objets volants identifiés se joignent à nous. Belle vue sur le pont cintre.

Shopping et ballade en centre ville pour se rendre jusqu’au quartier chinois avec la chance de découvrir sur notre chemin l’expo de Yann Arthus Bertrand, la terre vue du ciel.

Heureusement les échoppes ferment tôt, nous rentrons un peu fatigués mais contents du devoir (de noël) presque accompli.

Retour du coté de Palm-beach pour une petite traversée en bateau jusqu’à la baie d’Etalong.

Aujourd’hui séparation de l’église et de l’état, les dub sont à la plage prés de Narabeen et s’entraînent au morey.

Afin de se remettre de leurs efforts Toche fait un tartare et des frites pour les siens.
Les autres sont en ville pour une dernière fois à Sydney, visite du musé d’art moderne, shopping et ballade nocturnes autour de l’opéra. Nous nous retrouvons tous à l’hostelling devant Internet.

Aujourd’hui départ de Sydney pour Batemans bay
(normalement 3,5 heures de route) mais un petit arrêt au KFC s’impose ainsi qu’une visite de la bay de Jervis.

Total on est parti à midi et arrivé à 8 heure tout ça sous un ciel plus que nuageux voir menaçant. Dommage la route était belle, style Helvétique. On a même aperçu nos premiers Kangourous sauvages…

À l’arrivée fou rire général notre Hosteling s’est transformé en un mobil home de chantier amélioré, peuplé de cafards.

Marius apprécie aussi la faune locale du matelas, kleenex et antihistaminique… Les allergiques compatiront.

Demain quelques heures d’Internet me seront nécessaire pour corriger le tir.

Alors, alors longue journée ; nous avons commencé par déménager de nos baraques de chantier nous les avons troqués contre des appartements tout confort sur la plage, le tout pour 15€ de moins par jour. Les 9 sont aux anges. Une escapade au supermarché du coin histoire de remplir les frigos et tout le monde à la plage, les vagues nous attendent.

Effectivement les vagues sont au rendez-vous, mais Cléa toujours téméraire nous fait le coup de l’essoreuse à salade. Elle en ressort vivante mais à peine, il faudra 2 heures d’hôpital pour nous la remettre d’aplomb…

Aujourd’hui les waves étaient excellentes, mais les surfeurs ont eu un coup de mou. (à suivre)

La grisaille persistante en ce plein été australien nous sape le moral, mais il en faut plus que ça pour nous déstabiliser. Nous partons pour Peeble beach, plage magnifique mais surtout Kangourous et Perroquets à profusion.

Michel un autochtone nous apprend tout des bestioles locales. Vraiment sympathique.

Retour à l’hôtel pour finir les contrôles du CNED, nous avons pratiquement récupéré le retard pris ça et là.
Après deux jours de CNED et Body board intensif

(nous progressons) ; nous quittons Batemans Bay pour Phillip Island. Onze heures de route sous la pluie et le vent…
13° à l’arrivée, heureusement que nous sommes en plein été.

Avant-veille de Noël ; journée chargée : courses pour le réveillon, achat des derniers cadeaux et mise en place de l’eucalyptus de Noël.

Petite balade en forêt à la recherche des Koalas et des Kangourous

et bain improvisé dans une piscine d’eau de mer à débordement que nous avons découvert

et pour clore le tout à la nuit tombée nous partons à l’assaut de la parade des pingouins.

Charmant spectacle organisé, autant de Pingouins que de Japonais à la différence que le premier met une demi-heure pour rejoindre son nid alors que le second le regagne au bout de 5 minutes ; les deux espèces ont pour le moins des mœurs bizarres…

Noël ; pour ceux qui s’inquiètent de savoir si nous mangeons correctement je peux tout de suite vous rassurer :
Tartare de saumon
Saumon fumé
Filet de bœuf et son trio de sauces
Gratin dauphinois
Fromages
Mignardises chocolatés
Glace aux fruits des bois.

Menu bien de chez nous avec produits bien d’Australie.
Mis à part manger nous sommes allés voir des Pélicans qui eux aussi ont eu droit à une collation certes moins conséquente que la nôtre mais qui n’avaient pas l’air de leur déplaire.

Pour faciliter la digestion et aussi voir le père noël une promenade nocturne s’impose.

Le père noël nous a retrouvé !
Les cadeaux sont arrivés jusqu’au pied de notre eucalyptus de noël.

Et pour ne pas déroger à la règle nous faisons rebelote pour le repas :

Langoustes, crevettes…
Pour ceux qui croyaient nous narguer avec leur pseudo repas de fêtes, je préciserai deux points ;
Les talents conjugués de la blonde et de l’ex-restaurateur plus
la qualité de la viande bovine, du poisson et autres crustacés locaux pourraient faire pâlir beaucoup de tables hexagonales(CQFD).

Journée rapide à Melbourne shopping visite et retrouvaille de Zazi une amie Australienne ayant vécu à Aix.

Départ pour la Great Ocean Road en commençant par Torquay, petit village qui est au surf ce qu’Aix est aux calissons.

Petite session de morey à Bell beach, nous nous dessalons à la cascade de Eskine.

Notre Hosteling étant bien trop loin nous dormons dans les voitures voir dessus pour la plus grande joie des plus petits.

Réveil pas trop matinal pour une nuit passée dans ou sur la voiture ;nous gagnons du temps sur la douche et le petit-déjeuner, nous le prendrons plus tard…

Fin de la magnifique Great Ocean Road, les douze apôtres et body board sur une plage non moins superbe, en cette journée presque estivale.

Nous regagnons notre Hostelling afin d’y prendre une douche plus que nécessaire ; à se demander si les mouches pégeuse sont là uniquement pour nous (il y en a plus que d’Australiens).

Un petit stop pour la nuit à Robe très bel Hostelling et plage tellement immense qu’on roule dessus en voiture pour s’y rendre.

Une autre nuit à Adélaïde

et nous revoilà trois jours plus tard à Port Kenny, quelque 1500 km plus loin et surtout 20° de gagné ; le froid s’est transformé en canicule …

Perdu au milieu de nulle part nous voici dans la véridique Australie pour changer d’année.

Haussie notre ôte nous concocte un périple digne de crocodile dundee ; découverte de plages superbes, grotte etc.

Nous terminons la journée par une ballade en 4X4 à la recherche de Kangourous, Wombats et autres lapins.

Une semaine dans l’Australie profonde et sauvage nous a permis de découvrir une multitude d’animaux ; Wombats, aigles, araignées et serpents

tous plus dangereux les uns que les autres ; les fonds marins regorgent eux aussi de surprises inattendues,

sea lions ,

dauphins,

poissons à profusions et abalones qu’Haussie nous a préparé pour le dernier soir.

Nous avons aussi pu juger de l’immensité de ce pays avec ses plages à pertes de vue et quasiment désertes.

Pour un paquet de cigarettes compter 35 km, pour un supermarché compter 200 km, pour un aéroport international compter 10 heures de voiture le tout sur des routes qui n’en finissent pas.
À force de rouler ce qui devait arriver arriva, nous avons rencontré un Kangourou qui nous a grillé la priorité, le malheureux nous a bien escagassé l’avant de notre voiture…

Il est tant de partir pour retrouver la civilisation ; nous descendons sur Port Lincoln nous y avons réservé un hôtel 4 étoiles, ça change !

Au passage, on s’arrête visiter le parc national de Coffey Bay

avec ses belles dunes et toujours de grandes plages immenses sans personne.

Il nous faut retourner sur Sydney, problème nous sommes à 2000 Km ; solution : il faut rouler, rouler et rouler et éviter les Kangourous.
Une nuit à Broken Hill ; sans commentaires.

Donc nous avons roulé jusqu’au Blue Montains (1OO Km avant Sydney).

Super Hostelling et très belles balades sous les cascades ; Marie nous gratifie d’un couscous…

Retour à la case départ pour préparer notre envol vers Nouméa.

Message personnel : les quoi de neuf parlent aux Provençaux ;

Sydney est le pays de la merguez ; je répète, Sydney est le pays de la merguez.

Le Décathlon de Sydney reste introuvable ; je répète, le décathlon de Sydney reste introuvable.

Les boulangères Australiennes sont toutes bridées ; je répète, les boulangères Australiennes sont toutes bridées.

Ecrire un commentaire

  

Laisser un commentaire