Auto Escape
FootShopping
WannaWeb


Mexique il y a 4464 jours
Guatemala il y a 4450 jours
USA il y a 4435 jours
Polynésie il y a 4402 jours
Australie il y a 4375 jours
Nouvelle-Calédonie il y a 4328 jours
Malaisie il y a 4288 jours


tom sur Bonus de Photos
Lucie sur Roman Photos
Claudine casin lignele sur Roman Photos
Alizée sur Qui sommes-nous?
Pharmacie sur La santé

 Accueil » Itinéraire » Thaïlande » Roman Photos Thailande

Roman Photos Thailande

LA THAILANDE by marie
Du 3 mai au 15 mai

BANGKOK 4 jours
Après 9 heures de route en van, plus que chaotiques, dont 5 heures de pistes pour rejoindre la Thaïlande depuis le Cambodge, nous voici enfin arrivés à 20h à Bangkok.

Immédiatement, la 1ère visite des monuments de Bangkok s’impose… Ce sera l’hôpital anglais pour Christophe !
Suite « affaire à suivre » de l’œuf couvé du boui boui du Cambodge…
Une intoxication alimentaire foudroyante le laisse vidé de ses forces, liquéfié même, jusqu’à ce qu’à coups de perfusions et d’antibiotiques, les médecins nous le remettent rapidos sur pieds en 18h à peine !
Quand on vous dit que les asiatiques sont des rapides et que tout est possible en Asie !
Désolée, pas de photos, on n’a pas eu le temps d’emporter l’appareil !
Dès le lendemain, Christophe insiste même pour accompagner toute la troupe au gigantesque marché de Chatuchak Park, pour être sur de ne rien rater !!!

C’est un marché colossal du week end, bondé, grouillant, coloré, odorant, et il ne fait pas moins de 35° !



On y trouve de tout, rangé en sections : fringues de toutes sortes, copies mais aussi confection, chaussures, quincaillerie



Et aussi déco, fleurs, artisanat,



Et même une section animalerie avec de minuscules chiens et chats, trop mignons, en vente 25€, ainsi que toute leur garde robe !
On pourrait en ramener un non ?



Pour visiter les canaux, nous décidons de louer un bateau pirogue qui nous ballade 4 h sur les khlongs,

Sur une eau boueuse couverte de plantes flottantes, au travers de petites habitations sur pilotis, plus ou moins pauvres, où la vie se déroule paisiblement, au cœur de Bangkok.



Arrêt au musée des barges d’or royales,

à une ferme aux orchidées qui poussent même sans terre !



et au Pak Khlong Market, le marché « de gros » en quelque sorte de Bangkok où se bousculent haricots verts interminables, concombres géants, oignons, et toutes sortes de fleurs.



Le Palais Royal nous émerveille par ses envolées impressionnantes de toits multicolores, de sculptures et figures mythologiques recouvertes d’or, de verre, de bouts de miroirs ou de faïences multicolores. Somptueux ou kitsch ? Au choix !





Le Wat Phra Kaeo est le temple le plus célèbre qui abrite le Bouddha d’Emeraude, qui est réellement en jade.

Puis après midi de shopping dans un gigantesque centre commercial, le Paragone où toutes les boutiques de luxe sont au rendez vous, et ce sur plusieurs étages !
Un petit réconfort tout de même !

En face, un autre centre commercial abrite également un marché de contrefaçons incroyables ! Mais n’avions nous pas déjà fait le plein à Beijing ???
On trouve toujours de quoi acheter, néanmoins !

Mercredi 7 mai, est un jour sans………….
Oui, les Perez nous quittent aujourd’hui pour rentrer en France, après un petit passage en Afrique du sud.
Pour raisons personnelles, ils ont décidé d’écourter leur voyage, mais nous les Dubrou continueront notre tour du monde, avec toujours autant d’enthousiasme, car il reste encore 3 mois, ou plus que 3 mois……..
Pour les curieux qui vont se poser évidemment la question, non, nous ne nous sommes pas disputés et nous ne sommes pas fâchés, bien au contraire.
C’est seulement leur choix, c’est dommage………
Voici l’heure des au revoir, les cœurs sont gros, des larmes coulent………Alea jacta est….
Les enfants ont profité jusqu’au dernier moment.

Notre 1ère visite en solitaires ( ! ) est celle du What Pho, bel ensemble de temples dans de magnifiques jardins.

Nous découvrons avec stupéfaction le Bouddha couché à l’étroit dans son temple, long de 45 m sur 15 de haut, entièrement doré à la feuille d’or, et qui nous regarde d’un air narquois



Même si les temples n’ont plus de secrets pour nous, nous arrivons encore à être émerveillés devant tant de beauté !

Pour terminer notre séjour à Bangkok, petit massage du corps pour les filles, soin du visage pour Cléa et manucure et pédicure pour Christophe, ne nous privons de rien, le tout pour 24 € !!!

Bangkok est une mégapole bâtie autour de canaux, où se côtoient buildings et petites habitations au cœur de ce tumulte urbain, dans le bruit et la pollution.

Nous nous sentons néanmoins beaucoup moins agressés par ce tourbillon que dans les grandes villes de Chine.
Peut être la gentillesse et le sourire légendaires des thaï y sont ils pour quelque chose ?

Nord de la Thailande 9 jours

Un vol de 1h pour Chang Mai, au nord de la Thaïlande ! Ouf, nous avons évité 9 h de bus cette fois ci !

2ème ville de Thaïlande, routarde, grosse bourgade sympa entourée de montagnes verdoyantes qui sont le point de départ pour ballades et trekkings à la rencontre des dernières ethnies montagnardes.

Nous trainons l’après midi à notre guesthouse, sympa, routarde, avec un joli jardin, chambres correctes, sanitaires un peu moins……….

Mais pas de clim, et les toits sont en tôles……….Il doit faire 38° dans les chambres ! C’est qu’on s’habituerait à son petit confort !!!

Une journée est consacrée à un cours de cuisine thaï, en famille : d’abord visite d’un marché local et achat d’ingrédients,

puis cours par petits groupes : préparation, tranchage, cuisson, chacun son wok, et dégustation !

Pas moins de 6 plats préparés : nouilles sautées aux légumes, rouleaux de printemps (façon thaï), soupe au poulet et lait de coco, curry vert de poulet, riz sauté, et riz collant au coco et à la mangue ; on se régale !

Avis aux amateurs, les cours de cuisine thaï reprendront à mon retour en France avec des nouveautés !!!

Une autre journée est réservée à la visite du zoo de Chiang Mai.

Très grand parc, arboré, fleuries de nombreuses orchidées et autres fleurs tropicales, où les animaux possèdent enfin des espaces à vivre de dimensions correctes, pour certains tout au moins.

Nous n’avions jamais approché d’aussi prêt les énormes bestiasses que sont les hippopotames. Prenons de l’avance pour l’Afrique du sud !!!

Ou les interminables girafes !

Ou les pandas géants de Chine

Ou les orang outans, plutôt LE, très occupé à recracher de l’eau. Mais que pourrait-il faire d’autre ?……….On apprend sur sa pancarte que les males adultes vivent en solitaire……..

Ou les koalas ayant pour activités essentielles de se nourrir d’eucalyptus uniquement ou de dormir !

Ou les animaux plus traditionnels du zoo .



Et puis au programme du nord de la Thaïlande, un trekking de 3 jours et 2 nuits dans les tribus montagnardes.
Départ dans une camionnette aménagée avec un jeune couple suisse, un allemand, et notre guide thaï, Sunshine (Nous ne saurons jamais si c’est vraiment son nom !) pour une 50aine de km.

Arrêt baignade vivifiante ou plutôt décoiffante à des chutes d’eaux !



Puis dans des bassins remplis d’eau de source naturellement chaude, la température doit être de 40°, surprenant !

Nous verrons d’ailleurs plus haut l’origine de cette eau chaude qui jaillit de la terre dans des trous d’eau à plus de 99° !
Il ne fait pas bon de s’y baigner là d’ailleurs !

Et enfin, équipement pour le trekking, chaussures, pantalons, sacs à dos et anti-moustiques pour affronter la forêt !



Seuls dans la forêt tropicale, 35°, 99% d’humidité, nous dégoulinons ! Mais quelle expérience ! Le trekking du lendemain s’avèrera plus riche en émotions……..

Après 2 heures de marche, nous atteignons un village de la tribu des Karen, ou plutôt quelques maisons en bois sur pilotis, une poignée d’habitants, pas plus de 10 enfants, poules et cochons et buffles sous les habitations.

Nous nous « délassons » par la douche vivifiante des sanitaires aériens !!!

Les filles préparent le diner sur « seau à bois » et wok, à la locale avec le guide et les femmes Karen

Et nous nous écroulons littéralement dans notre « grange » dortoir commun pour seul équipement nattes au sol, couvertures et moustiquaires !

Et bien vous le croirez, on a tous dormi, plus ou moins mal, mais on peut, sans risquer pour sa vie !

Petit dej local de soupe de riz et toasts (le guide a du avoir pitié de nous !), et grand départ pour rude journée de trek. Le guide nous conseille de suivre son exemple : tremper ses chaussettes et chaussures dans une infusion d’eau, sel et nicotine pour dégouter les…………………sangsues…………..

Effectivement, il a énormément plu, et la terre en regorge……….. l’horreur, mais pas possibilité de faire marche arrière, ou sinon tout seul dans la jungle……….Alors on y va, stoïquement, même les enfants avec grand courage, sans se plaindre

Les paysages sont néanmoins grandioses, de nature vierge, impénétrable par endroits, luxuriante.



Agathe crapahute comme une grande, et dit juste, « moi j’aime marcher, mais c’est mieux quand c’est plat ! »

Devrais-je alors me plaindre, moi adulte ??? ou bien entrevoir la possibilité de faire la 2ème partie du trek de la journée en…………..moto ???
Ce sera la solution adoptée pour Emma, Agathe et moi quand nous faisons halte repos dans un nouveau village.
Les autochtones nous regardent avec autant de curiosité que nous, petite ethnie qui perpétue parfois encore la tradition des costumes.



Nous rejoignons donc le camp des éléphants pour une partie à pieds, et l’autre moitié moto avec conducteurs locaux, et moitié à pieds aussi

Le dépaysement est total, un camp d’éléphants perdu au milieu des montagnes ! A notre grande joie, nous pouvons même toucher, caresser, et nourrir les éléphants !



Quelle étrange et énorme bête, sa peau est dure comme du bois, et ses poils aussi drus que des fils de fer !

Puis la ballade à dos d’éléphant tant attendue par tous !
C’est drôle, on est haut perché sur un petit siège, et on est très secoué ! L’édifice est brinqueballant !

Nous atteignons un nouveau village de la tribu Karen, un peu plus grand. Les habitants sont toujours très curieux de nous voir !

Le dortoir s’améliore, nous avons cette fois des matelas !!!

Le 3ème jour est consacré à la descente de la rivière en bambou rafting, nom pompeux pour désigner un radeau fabriqué par des locaux avec d’énormes bambous attachés avec des liens en feuilles de cocotier !!!

Nous embarquons debout, ou assis les fesses moitié dans l’eau, et c’est parti pour 4 heures, au gré des eaux boueuses, calmes ou parfois par-dessus de petites cascades !



Les paysages sont toujours aussi verdoyant de forêts tropicales, denses, plantes aux larges feuilles exubérantes……..
Nous croisons un serpent, des chauves souris.
Les filles participent activement au pilotage de notre précaire embarcation !!!



Fin du trekking à un petit resto local où des femmes de la tribu Akha nous attendent pour nous vendre leur artisanat.
Leurs vêtements traditionnels sont tout simplement magnifiques ! Les bonnets surtout !
Nous pressentons à leur visage buriné, que la vie dans les tribus ne doit pas être tous les jours si facile…….



Retour à notre guest house de Chiang Maï pour un repos bien mérité !
Nous trouvons néanmoins encore des ressources pour aller au marché de nuit, touristique, mais ces marchés d’Asie ont tous toujours autant d’attrait.



Un petit massage en famille aussi

Et le grand départ de Thaïlande pour rejoindre Le laos, by bus, mais bus local durant 7 heures où les sièges sont des strapontins à dossier !
Nous dormons dans un dernier village à la frontière à Chiang Khong, avant d’affronter la grande aventure du Laos !

Bye bye la Thaïlande, pays de la douceur de vivre, du sourire éternel, de la gentillesse, contrée aux paysages contrastés.
Nous avions séjourné à Ko Lipe en février, au sud, ile hors du temps aux eaux émeraude.

Nous avons visité Bangkok, mégapole hyperactive où l’on se perd avec plaisir.

Puis, le nord, Thaïlande profonde, originelle, ses temples, ses tribus montagnardes et ses forêts tropicales encore vierges.

Un pays où il fait bon vivre.

Ecrire un commentaire

  

Laisser un commentaire